A star is born, ou l’illusion d’une légendaire sensibilité.

Un acheminement, une vision révolutionnaire du cinéma, une extraction d’individus complètement paumés.

A star is born, est la renaissance d’une vision de soi, de l’idée particulière que l’on se fait de notre propre existence.
C’est aussi une histoire d’amour, une nouvelle  version à vrai dire; puisque le film est inspiré d’un autre chef d’œuvre qui date des années trentes. Cette histoire a été reprise plusieurs fois. En 2018 Bradley Cooper décide de réaliser un nouveau long métrage où il joue le rôle de Jackson Maine, au coté de Stefani Germanotta, connue généralement par son nom de scène Lady Gaga, qui interprète le rôle d’Ally.
Une jeune femme, dont la voix, et le charisme ensorcèlent tous ceux qui osent l’écouter chanter, ceux qui se penchent pour l’approcher, elle déchire et brise les murs qui la rejettent, elle est flamboyante, pleine d’espoir, mais les doutes, le manque de confiance en son talent la rongent perpétuellement.

Jack ( alias Bradley le BG pour les intimes) la rencontre dans un bar de drag-queen, où elle fait son show tous les soirs; mettant sous les projecteurs un corps sublime et une voix sulfureuse. Il ne peut s’empêcher d’aller la rejoindre dans les coulisses et lui proposer un verre.  Qu’a-t-elle à perdre? Jackson est une grande star du country, il remplit des salles de concerts par milliers, son rythme, son jeu de guitare, son attitude, c’est un maitre dans l’art du lâcher prise. Il l’invite à venir chanter avec lui sur scène, devant des centaines de personnes aliénées par la célébrité que représente ce grand artiste, alcoolique et toxicomane. Pendant tout le film, le combat et l’acharnement pour se libérer de ses addictions ne font qu’empirer les choses.

first-photo-of-lady-gaga-and-bradley-cooper-in-a-star-is-born.jpg

elle se retrouve enchainée et libre.
Entre responsabilité et rêve inachevé.
Entre la vie et l’espoir.
Devant un homme qui croit en elle, qui la trouve somptueuse, mais qui gâche sa réalité en croyant à ses illusions qui le dominent, cela est nait d’un alcoolisme fastidieux.
Douteuse et craintive , mais pleine d’énergie et de spontanéité, elle se lance dans une aventure indescriptible pour les personnes dont la norme de l’existence ne va pas plus loin que les limites qu’ils se sont imposés depuis toujours.

A star is born, est un film d’amour, entre une star, et une autre à en devenir.
Bradley Cooper, réalisateur, et acteur, a su avec beaucoup de souplesse et de légèreté, montrer un nouveau visage de la seule et unique Lady Gaga.
Naturelle, sans maquillage, sans extravagance, – cette fois la robe faites de gros morceaux de steak est restée au placard- Elle nous fait explorer des sentiments enfouis dans notre inconscience, au plus profond de nos espoirs ceux que l’on refoule pour ne pas risquer de se décevoir soi même après avoir essayer d’accomplir ce que l’on pense inaccessible. Elle y arrive, abat tous les obstacles, devient une artiste connue et reconnue. Ally, et son homme Jack devraient baigner dans le bonheur, mais les problèmes de familles, les soucis psychologiques, physiques de son mari ne font qu’empirer, et ces derniers mèneront à sa fin.

C’est l’un des meilleurs films que j’ai regardé en 2018 après « Call me by your name de Lucas Guadagnin », j’ai versé quelques larmes, j’ai eu l’esprit complètement dérouté.

A Star is born est une coopération de deux grands artistes qui décident de s’aventurer dans une création extrême, il n’y avait pas de doute que ce film allait parler de lui sachant que Bradley Cooper est un des plus grands acteur d’Hollywood, et que je n’ai rien à rajouter sur la notoriété de Lady Gaga, franchement?  sauf que je n’aurais jamais imaginé que cela serait aussi grandiose.

La perfection dans les images, la camera flotte devant les protagonistes, les valorise et les dévalorise quand cela lui chante. Les plans sont incroyables, une photographie cinématographique parfaite et qui signe intégralement le style de ce talentueux réalisateur qu’est Brady.

A-Star-Is-Born-05-920x584.jpg

Que dire ensuite de la musique, « Shallow » l’une des chansons phare du film, en plus des solos que l’on écoute par ci par là , les voix qui s’entremêlent, que du bonheur.

Je voulais vous faire part d’une scène qui m’a inspiré. Au début, lors de leurs rencontre, Ally explique à Jackson qu’elle ne sera jamais célèbre, qu’elle n’y arrivera pas, par ce qu’elle a un gros nez. C’est tellement ironique. Jackson lui explique avec beaucoup d’humour et de sympathie, que les gens qui ne regarde pas plus loin que leurs nez n’arriveront jamais à rien, que leurs rêves resteront enfouis dans les profondeurs de leurs destinées, il l’encouragea à vouloir monter jusqu’au summum de son existence. et c’est ainsi que fut magnifiquement réalisé une œuvre touchante, un scénario drôle, et d’une grande sensibilité. Un jeu d’acteurs gracieux. Une perfection .

Regardez ce film, permettez lui de vous influencer, il vous pousse à vouloir  pénétrer une autre dimension de soi. Un homme et une femme, la dernière s’impose, et le premier se laisse aller dans une relation qui ne le rendra que meilleur.

-Malak Chami (guest writer)

Reklamlar

Bir Cevap Yazın

Aşağıya bilgilerinizi girin veya oturum açmak için bir simgeye tıklayın:

WordPress.com Logosu

WordPress.com hesabınızı kullanarak yorum yapıyorsunuz. Çıkış  Yap /  Değiştir )

Google+ fotoğrafı

Google+ hesabınızı kullanarak yorum yapıyorsunuz. Çıkış  Yap /  Değiştir )

Twitter resmi

Twitter hesabınızı kullanarak yorum yapıyorsunuz. Çıkış  Yap /  Değiştir )

Facebook fotoğrafı

Facebook hesabınızı kullanarak yorum yapıyorsunuz. Çıkış  Yap /  Değiştir )

Connecting to %s