Mektoub My love. De l’amour, mais on y perd pas un souffle.

Sensualité, sexualité.

Le film d’Abdellatif kechiche est sorti « Mektoub my love », l’impatience, et la joie me consumaient à l’idée de regarder un petit chef d’oeuvre réalisé par cet admirable artiste, après la vie d’adèle, la graine et le mulet et tant d’autres. Je m’attendais à une incroyable réalisation qui t’arrache complètement de la réalité, et te rappelle les sentiments profondément enfouis. Mais cela n’a pas été le cas.

lauteur-de-mektoub-my-love-canto-uno-laisse-tourner-sa-camera-selon-son-propre-tempo-epuisant-la-duree-comme-sil-avait-toute-la-vie.jpg

Le film dure trois heures, la première scène est choquante, mais prévisible. Deux jeunes gens, faisant l’amour, négligeant toute tendresse, restant frivoles à l’appétit sexuel et l’attirance qu’ils ressentent l’un pour l’autre. Cependant ils sont observés, par un de leurs amis les plus proches, celui qui observe toujours, regarde, mémorise, pendant tout le film il reste en recul par rapport aux autres.

Ils sont jeunes.
Ils sont beaux.
Ils boivent.
Ils ont de quoi être heureux. la plage, le soleil, la chaleur des corps qui s’entrelacent, qui et s’agrippent aux esprits douteux. La vie est à son comble, mais les doutes prennent place dans la vie de chacun.

Amine, Ophélie, Tony, charlotte, est pleins d’autres, ils se connaissent depuis l’enfance, ils s’aiment mais ne s’accordent pas cette onde de faiblesse qui permet à toute personne de s’attacher, ils restent dans le doute, dans l’amertume d’une situation à laquelle ils voudraient tous échapper, pour exprimer ce qu’ils redoutent le plus, la réalité de leurs pensées, mais NON, ils se regardent, se défient, et c’est ainsi que le film fait un flop, l’action est inexistante.  Les thèmes se multiplient, un bazar sans nom, l’adultère, l’amitié, l’amour, la jeunesse, le mariage -toussa,toussa-. Mais il y a tout de même un problème, c’est ennuyeux, lent, sans aucune pointe d’émotions, une banalité.
Néanmoins la caméra est superbe, elle divague autour des personnages, montre le corps des femmes, mais les réduit à cette perception grotesque du physique.
Kechiche s’obstine dans ce film à proférer l’idée que les femmes sont des objets sexuels, que leurs émotions ne sont pas forcément intéressantes, et encore moins compréhensibles.

Résultat de recherche d'images pour

Kechiche est géniale, mais cette fois ci j’ai été déçue, je ne conseilles à personne d’aller regarder un film qui dure trois heures ( je ne dis pas cela pour la durée du film, au contraire, j’en ai regardé des films qui duraient bien plus et qui restent à mon avis des chefs d’oeuvre) sauf que la consistance ne fait jamais la qualité. La ringardise est présente. Si vous voulez vous faire votre propre idée, allez y, Les acteurs sont des dieux, ils sont tous d’une beauté, j’ai résisté juste pour le protagoniste qui est plus qu’attirant, et Basta.

much love xoxo

Malak Chami (guest writer)

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s