Visages villages… des histoires qui n’en finissent pas.

agnes-varda-jr

La curiosité trône sur le véritable dessein de ce documentaire magnifiquement réalisé par JR; d’une imagination, d’un œil de photographe, et d’artiste atypique, et mondain; et Agnès Varda une gentille dame, brillante, d’une aisance, d’une futilité, et d’une classe tout aussi incomparable, qu’inimitable.
J’avoues…Je ne suis allée regarder cette petite réalisation que pour apprécier la simplicité du jeu de la grande actrice qu’est Agnès, réalisatrice, scénariste, photographe, elle a tout pour plaire, sachant que sa carrière est d’autant plus diverse que les gens rencontrés tout au long du documentaire qui vient tout juste de sortir au cinéma le 28 Juin   » Visages, Villages ».

faces-945x532
Agnès, une grande amie de Jean Luc Godard ( JLG pour les intimes), talentueuse, expressive, et d’une mignonnerie toute drôle et adorable, c’est une légende du cinéma.

Elle a tenu à rester elle même tout au long du documentaire, avec JR son acolyte , ils se pavanèrent… où ça? en France.
Dans le nord..Dans le Sud..
De villages en villages.
De visages en visages.
Laissant une trace apparente, dans les décombres de petites communautés qui passent inaperçues sur la carte du monde, avec un camion assez spécial, imprimant en grandeur nature les photos des habitants sur les murs, et les ruines… le nouvel élan qu’ils ont donné aux villageois, ces personnes d’une âme ouverte à l’inconnu, l’incompréhensible, l’artistique, le magnifique, Nos deux complices ont travaillé dur et avec tout le plaisir de la vie pour des sourires, des nouvelles connaissances, une propagation de l’idée d’attachement à un endroit, à une histoire, à une famille.

fullhd-mekanlar-ve-yuzler-visages-villages

Ce documentaire c’est bien plus que quelques photographies sur des murs, c’est une rencontre entre deux personnes différentes, mais passionnées par ce qu’ils font, ce qu’ils aiment et ce qu’ils partagent. des scènes tantôt extravagantes et émotionnelles, tantôt tout aussi simple que la petite taille de la grande réalisatrice Agnès.  Le rapprochement entre eux tout au long des minutes passés en regardant ce petit chef d’oeuvre renversant, me fascinait, et l’une des scènes qui m’a fait sourire pendant au moins 5 min ( j’avoues..j’ai eu mal à la mâchoire après la séance) c’est celle avec Agnès sur un fauteuil roulant, dont la vue baisse tous les jours, essayant de voir la magnificence de la nature et de ce qu’à créer l’homme, et JR courant, tout au long du couloir du Louvre, tirant avec joie et détermination notre gente dame, .  comme dans ce film …vous Savez?
» Bande à Part » avec Jean Luc Godard et Anna Karina , sortie en 1964, une merveille du cinéma français!

J’encourages tout le monde à aller regarder ce documentaire amusant et attachant, la beauté des paysages, de la réalité reflétée, de la splendeur et de la simplicité des gestes et des paroles sont à éternellement apprécier.

Much love XOXO!

-Malak Chami (guest writer)

Leave a Reply